Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
91 Boulevard Gabriel Lauriol, 44300 Nantes
Mardi (13h-20h) / Jeudi et vendredi (9h-20h) / Samedi (9h-13h)
07 54 36 29 90
Le Petit, le Vieux et l’Homme entre les deux

Le Petit, le Vieux et l’Homme entre les deux

De la petite enfance à la vieillesse en passant par l’âge adulte, mes champs d’intérêt sont vastes ! Non, il ne s’agit pas de vous perdre dans l’immensité de l’existence mais plutôt la manière que j’ai eu de délivrer un message : chaque moment de la vie d’un individu est lié et s’influence. Comme un collier dont le fil serait la vie et les perles ses étapes et ses événements.

Mon expérience de psychologue clinicienne s’est construite auprès des personnes très âgées en fin de vie et de leur entourage. Mais pourquoi suis-je alors si sensible à la petite enfance ? Ou même à la parentalité ? Ou aux périodes difficiles de l’âge adulte ? Etc.

Pourquoi le fil ?

Car l’enfant que vous avez été, les parents que vous avez eus, l’éducation que vous avez reçue, les rencontres que vous avez faites sont tous autant de déterminants qui vont vous dicter vos choix de vie et potentiellement vous conduire vers l’épanouissement ou, au contraire, vers la souffrance psychique à l’âge adulte. De même, la représentation que vous vous faites de votre enfance depuis votre place d’ancien vous donnera un sentiment de sérénité ou au contraire un cruel goût amer de regret et de mélancolie.

Car le grand âge, quand on sait l’écouter, nous enseigne et nous témoigne toutes les blessures dont on peut s’épargner au cours de la vie. Et l’enfance, lorsqu’on la comprend et qu’on l’accueille avec bienveillance, nous offre des potentialités infinies.

A ce jour, nous ignorons ce qui cause la Maladie d’Alzheimer avec exactitude. Le consensus actuel serait de dire qu’il existe une cause multifactorielle : génétique, biologique, environnemental, psychologique, sociologique…

Le fait est que tous les professionnels, disciplines confondues, s’accorderont pour dire qu’une bonne hygiène de vie reste la meilleure prévention pour éviter de développer une « démence sénile » (le terme est barbare mais est encore une réalité).

Au cours de mes années auprès de nos anciens, j’ai recueilli un nombre incalculable de récits de vie. Pour mes patients les plus en souffrance, tous ont vécu un élément commun que nous ne pouvons pas négliger : un événement de vie dramatique ou une succession de petits coups terribles dont on n’a pas pu, ni su tirer de leçon, car les émotions qui y étaient attachées, durant l’enfance notamment, finissaient brimées ou négligées. Ces mêmes émotions qui n’ont pas pu être métamorphosées empêchant alors une résilience réussie.

Alors vous découvrirez tout au long des articles qui feront ce blog, ma compréhension de l’être humain dans toute sa complexité et tout au long de sa vie. Ecrits tantôt légers, tantôt plus complexes, ce site a pour vocation d’être accessible au plus grand nombre d’entre vous. Il constituera mon identité de psychologue et psychothérapeute au service bienveillant des enfants et des adultes.

Psychologiquement vôtre.

Ariane